Préparer sa retraite avec les SCPI


Acquérir des parts dans une SCPI d'entreprise est un outil patrimonial pour préparer sa retraite et se constituer un complément de revenu. Quels sont les avantages de cet investissement immobilier ? Comment et quand acquérir des parts de SCPI ?

Se constituer un complément de revenu pour la retraite

Attendu avec impatience, le départ à la retraite est une étape importante dans la vie. En effet, c'est le début d’une période de vie nouvelle, totalement différente de notre vie antérieure. C'est aussi le début d'une période longue, de plus en plus longue : en moyenne 18 ans pour un homme et près de 23 ans pour une femme (selon les chiffres de l'INSEE).

Il est donc essentiel de ne pas arriver à ce moment fatidique sans y avoir réfléchi au préalable. Quelle que soit la façon dont on la vive, une retraite réussie est une retraite préparée anticipée!

Préparer sa retraite, c'est d'abord et avant tout s'assurer des revenus suffisants pour garder au mieux son niveau de vie. En effet, si rien n'est fait, nos revenus vont fortement baisser à la retraite : il existe un différentiel important entre revenus d’activité et pensions de retraite, différentiel qui ira croissant.

Pour y faire face, les réponses patrimoniales pour préparer sa retraite sont multiples : assurance-vie, immobilier locatif, contrats d’épargne retraite … Parmi toutes les solutions envisageables, il en existe une à examiner avec soin : LA SCPI.

Les avantages des SCPI pour préparer la retraite.

Les SCPI ont pour vocation de distribuer dans la durée des revenus réguliers, stables et de très bons niveaux.

Des caractéristiques qui répondent particulièrement bien aux objectifs du futur retraité :


En clair, un coupon trimestriel versé, chaque trimestre donc, sur le compte bancaire du souscripteur sans aucune formalité particulière.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, dites de rendement ou d’entreprise, ont pour objectif d’acquérir, de gérer et de louer un patrimoine immobilier professionnel (bureaux, commerces, entrepôts …). C’est l’ensemble des loyers, diminué des frais de gestion qui constitue le coupon trimestriel.


En effet, le patrimoine des SCPI est très diversifié, réparti entre plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de biens différents, et donc autant de locataires.

Ceux-ci sont majoritairement des sociétés de bonne taille et des grands groupes, ainsi que des entreprises du service public, liés à la SCPI par des baux commerciaux, voire des baux fermes.

Compte tenu de la qualité des locataires, le risque d'impayé est intrinsèquement faible,à quoi il faut ajouter la mutualisation entre les nombreux locataires qui est une caractéristique du placement SCPI.


L’immobilier professionnel a pour caractéristique d’offrir une rentabilité au m² sensiblement plus élevée que celle de l’immobilier de logement.

Concrètement, en 2012, les SCPI d’entreprise ont en moyenne distribué un revenu de 5.27% net de tous frais* (avant fiscalité et prélèvements sociaux). Ce revenu  présente de plus une protection contre une reprise, possible sinon probable, de l’inflation. Rappelons à ce stade l’indexation des baux commerciaux sur l’indice ICC (indice du coût de la construction).

Comment et quand acquérir des parts de SCPI ?

Tout épargnant peut acquérir des parts de SCPI en cash, à crédit ou en en démembrement temporaire :

- En cash :’est notamment la solution à privilégier si l’on est déjà en retraite

- à crédit : c’est une solution qu’il ne faut pas hésiter à envisager durant la période de vie professionnelle.

L’investissement SCPI est avant tout un investissement immobilier. Et comme pour toute acquisition immobilière le recours à l’emprunt est une solution classique de financement avec un vrai effet de levier :

  • Déductibilité des intérêts du crédit du revenu foncier imposable
  • Des taux de crédit particulièrement bas actuellement. On peut s’endetter à un taux sensiblement plus faible que le rendement de la SCPI.
  • Notons que les coupons peuvent bien sûr servir à alimenter les mensualités du crédit, ce qui limite d’autant  l’effort de trésorerie.